Prix de thèse PSL ADELI

Prix de thèse PSL-ADELI 2019 « Sciences des Données, Intelligence Artificielle et interfaces »

Une initiative ADELI PSL

ADELI et l’université PSL ont décidé de créer ensemble un prix de thèse dans les disciplines de l’Intelligence Artificielle , des sciences des données, ainsi que de leurs applications aux sciences humaines et sociales, et aux sciences expérimentales (physique, chimie, biologie).

Les Thèses devront avoir été soutenues après le 1er janvier 2017 dans un établissement de PSL, rédigées en français ou en anglais. Elles seront soumises à un jury composé de personnalités scientifiques incluant des représentants de l’Université PSL et d’ADELI.

Le montant du prix est de 1 500 € pour le lauréat et de 500 € pour l’accessit.

Les récipiendaires seront invités à exposer leurs travaux à la communauté PSL lors de la cérémonie de remise des prix, qui accueillera pour l’occasion une conférence plénière d’une personnalité reconnue du domaine, ainsi que que la remise du prix de la nouvelle d’anticipation.

Calendrier

  • Date limite de candidature : 31 mars 2019
  • Publication des résultats : début mai 2019
  • Remise des prix : fin novembre 2019

Candidatures

Le dossier de candidature accompagné :

  • des deux pré-rapports de thèse et du rapport de soutenance ;
  • de deux lettres de recommandation détaillées (dont une du directeur de recherche) ;
  • du curriculum vitae en français ou en anglais (2 pages maximum) ;
  • de la thèse ;

doit être envoyé par email à : prix.psl.ia@psl.eu avant le 15 mars 2019!

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de PSL

Concours 2019 de la meilleure nouvelle d'anticipation 1

Concours 2019 de la meilleure nouvelle d’anticipation

bureau Adeli humour

À vos plumes

À l’occasion de ses 40 ans ADELI avait organisé un concours de nouvelles de science-fiction sur le thème de l’IA dont le prix avait été remis au lauréat le 9 mars 2018 au Grand Hôtel de Cabourg (Calvados).

ADELI  a décidé de reconduire cette année, à compter du 15 avril 2019 jusqu’au 15 septembre 2019, un concours de nouvelles gratuit rédigé en langue française, sans obligation d’achat, intitulé Nouvelles d’anticipation sur le thème de l’intelligence artificielle « À l’aube du XXIIème siècle ».

Les participants devront commencer leur texte par l’incipit :

« Le 6 janvier 2197, jour exceptionnel… » Lire la suite

Monique Baron

Monique Baron

Monique Baron

Monique Baron

(MC honoraire UPMC-Sorbonne Université)

Agrégée de mathématiques puis docteur en Informatique, elle a mené une carrière d’enseignant-chercheur en informatique, d’abord à l’ENS de Fontenay, puis à l’université Paris 6-Pierre et Marie Curie (UPMC).

Après sa thèse en IA sous la direction de Jean-Louis Laurière, elle s’est spécialisée en IA et Éducation, dans les approches de l’IA pour la conception d’environnements informatiques pour l’apprentissage humain (EIAH), avec un intérêt particulier pour l’ingénierie des connaissances et la modélisation de raisonnements.Lire la suite

Michèle Sebag

Michèle Sebag 2

Michèle Sebag

Michèle Sebag

Michèle Sebag a été élève de l’ENS en mathématiques de 1975 à 1979, et y obtient l’agrégation en 1978. A sa sortie de l’ENS, par goût pour les applications concrètes de l’informatique, elle part travailler chez Thomson-CSF, où elle apprend l’informatique sur le tas. Consciente des limitations des outils alors disponibles, elle suit en parallèle le premier enseignement spécialisé sur l’intelligence artificielle en France, le DEA de Jacques Pitrat et Jean-Louis Laurière à Paris VI, tout en obtenant un DEA d’économie à l’Université de Paris X Nanterre en 1983. Elle décide d’aller travailler dans le milieu plus académique, plus propice à la recherche en IA, et prépare une thèse sur les systèmes experts au Laboratoire de Mécanique des Solides de l’Ecole Polytechnique, financée par un groupe d’industriels désireux de faire progresser les recherches sur systèmes experts en utilisant l’apprentissage automatique pour en écrire les règles, C’est sur ce sujet qu’elle obtient sa thèse en 1990.Lire la suite

Jean-Paul Haton

Jean-Paul Haton 3

Jean-Paul Haton

Jean-Paul Haton

Jean-Paul Haton, agrégé de l’Université en physique (École Normale Supérieure de Saint-Cloud) et docteur d’État ès Sciences, est professeur émérite en informatique à l’Université de Lorraine.

Il est responsable de l’intégrité scientifique de cette université. Son domaine de recherche est l’intelligence artificielle dans ses aspects théoriques et appliqués : systèmes à bases de connaissances, modèles stochastiques et modèles neuromimétiques, avec application à la reconnaissance de la parole, l’interprétation de signaux, l’aide à la décision.Lire la suite