courbe du pouls

Le Système d’Information de Santé français

Introduction : caractéristiques du système de santé public français

La France bénéficie, depuis le milieu du XXᵉ siècle, d’un système de santé public réputé voire envié à l’extérieur, car reposant sur 3 piliers importants :

  • un corps médical performant ayant poursuivi des cursus universitaires et/ou de recherche, de haut niveau qualitatif ;
  • un système de protection sociale s’appliquant (contrairement à la plupart des pays du monde) à l’ensemble de la population, avec ses deux volets : d’une part, l’Assurance Maladie, système universel avec des tarifs de base pour les remboursements (ce système est difficile à équilibrer financièrement), d’autre part, un système mutualiste facultatif permettant des remboursements complémentaires ; (son organisation générale est décrite à la Figure 1)
  • une planification annuelle de la politique de santé publique, à la fois parlementaire et ministérielle, avec une dotation moyenne égale à 12 % du budget de l’État (ce qui est comparable aux pays européens de mode et niveau de vie équivalents). La gestion nationale et régionale de la crise de la COVID-19, a révélé que notre pays subit depuis le début de 2020, a mis en évidence, depuis une trentaine d’années, des dysfonctionnements et carences diverses. Déjà en 2019, le Ministre de la Santé de l’époque, Madame Roselyne Bachelot, proposait des améliorations souhaitables du système en direction d’une « e-santé » collaborative, conviviale, appuyée sur des outils tels que le D(ossier) M(édsical) P(artagé) Lien : https://www.vie-publique.fr/discours/175303-declaration-de-mme-roselyne-bachelot-ministre-de-la-sante-et-des-sports. On constate aussi une centralisation excessive de l’ensemble entraînant une lourdeur de réaction et une imprécision importantes des décisions de crise telles que la COVID-19);  avec comme corollaire, au plan national, une absence notoire de vision stratégique, et de politique de prévention médicale. Et de même on assiste à une  adaptation de façon dispersée, mal planifiée, de la Santé Publique aux technologies modernes de l’information et de la communication, dans les domaines à la fois administratifs, scientifiques et médicaux.

Ce document, écrit à partir de sources très diverses, se borne à décrire et à replacer dans leurs contextes, plusieurs grands principes et réalisations du « Système d’Information de Santé » (en abrégé : SIS, ne pas confondre avec le « Système de santé français »).

Lire la suite

clavier et stéthoscope

L’e-santé, péril en la demeure

santé carte vitale

carte vitale Giesesamvitale

Le débat en France sur les rapports que la santé entretient avec le numérique est toujours aussi vif et complexe. On connaît les avatars successifs de la carte Vitale au fil des années et plus encore du Dossier médical partagé. La multiplication des objets numériques en liaison avec notre santé fait aussi débat. L’arrivée de cette pandémie du coronavirus qui dure et semble sans fin, a encore fait évoluer durablement, sans doute, ce rapport de la santé au numérique. Le succès mitigé de la dernière version de l’application TousAntiCovid symbolise à sa manière la méfiance des Français à l’égard de la collecte de donnée via internet. L’annonce des premiers vaccins opérationnels au premier semestre 2021 a révélé  les soupçons de toute nature d’une large partie de la population, phénomène essentiellement français.Lire la suite

Coronavirus

Histoire de Coco le petit virus – juin 2020

Il était une fois un petit virus nommé Coco. Cette histoire est celle d’une pandémie mondiale en cours, en juin 2020 dont on ne connaît pas encore la durée ni toutes les conséquences. Le petit nom du virus m’a été inspiré par Lisa, ma nièce, qui a créé un livre d’enfant sur Coco le virus, avec son enseignante à Paris dans le 5ᵉ arrondissement durant le confinement.Lire la suite