Lettre 116 - Développement numérique durable

Lettre 116 – Été 2019 – Développement numérique durable

La Lettre 116 est parue

Développement numérique durable

Le numérique pollue-t-il et l’intelligence artificielle tout particulièrement ?
Entraîner un modèle de « deep learning » pour traitement du langage naturel émet autant qu’un être humain pendant 57 ans, ou que 5 voitures pendant leur durée de vie. Une seule solution : la sobriété.
Tout comme, à l’avenir, il faudra minimiser la consommation de pétrole (voyages, voitures…) il faudra économiser l’eau, éviter les gaspillages, produire localement, privilégier les achats écoresponsables, il faudra, sans doute, se
restreindre en équipements numériques.

Quelques liens :

https://www.cnetfrance.fr/news/pourquoi-l-intelligence-artificielle-est-un-desastre-ecologique-39886927.htm

« Pour une sobriété numérique » : le nouveau rapport du Shift sur l’impact environnemental du numérique

Voir toutes les Lettres

Publié dans Les lettres d'ADELI et marqué , .