Les réseaux sociaux en 2021 (historique et nouveaux usages)

les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux – ” Le temps que vous aimez perdre n’est pas perdu ” – John Lennon

Les réseaux sociaux sont partie prenante de notre vie, au quotidien, à titre personnel comme professionnel. Parfois décriés, remis en cause, au cœur de violentes polémiques, ils ont intégré les horizons politiques des nations. Support de révolutions populaires, ils sont aussi mis à l’index. Que ce soit par des dictatures qui les interdisent, soit certains comptes individuels qui se voient fermés pour usage abusif. La Chine n’autorise pas Facebook sur son territoire, l’ex-président Américain Donald Trump a vu ses comptes sociaux fermés.

Si certains encore se refusent à ouvrir des comptes sociaux, ils sont très marginaux. Aujourd’hui à titre privé ou professionnel les réseaux sociaux sont devenus indispensables à la vie de tous.

Naissance et envol des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux en 2021 (historique et nouveaux usages) 1On peut dater leur apparition à partir de 1990, soit au moment où Internet prend son essor. Il leur a donc fallu 30 ans pour prendre l’importance qui est la leur aujourd’hui. C’est une autre révolution technologique qui a contribué à leur essor faramineux : le téléphone portable. On peut dater sa naissance à la même période. C’est en 1991 que je me souviens, de l’innovation de France Télécom, avec le premier téléphone portable qu’il m’a été donné de voir : le BI-Bop.

Il aura fallu pour l’un comme pour l’autre une bonne dizaine d’années pour trouver une forme qui ressemble à ce que nous connaissons aujourd’hui. C’est en 1997 qu’apparaît le premier réseau social que tout le monde a oublié depuis : Sixdegrees.com. Celui-ci offrait l’ensemble des fonctionnalités qui constitue un réseau social aujourd’hui. Il a essuyé les plâtres et a dû fermer en 2000, alors qu’il avait déjà réuni plusieurs millions d’utilisateurs, par manque de financement.

Cette décennie a été l’occasion, par tâtonnement, d’explorer toutes les potentialités qu’offrait le principe du réseau social et de la communauté.

Ce sont des communautés de « couleurs » qui ont ouvert le bal… Les Asiatiques avec AsianAvenue®, les noirs avec BlackPlanet®, les latinos avec Migente®. Ont suivi les réseaux de rencontres, puis les réseaux professionnels.

LinkedIn

C’est en 2002, qu’est créé LinkedIn en Californie (États-Unis) et qui prend alors son envol pour être le réseau professionnel le plus actif. En France il compte plus de 10 millions d’utilisateurs, dont la moitié sont des utilisateurs actifs mensuels. LinkedIn réunit 740 millions d’utilisateurs dans le monde sur 200 pays.

Facebook

Deux ans plus tard Marc Zuckerberg, alors étudiant à Harvard crée Facebook. Dans un premier temps, il s’agit d’un réseau fermé, limité à la communauté universitaire. En 2007, il s’ouvre et connaît une expansion considérable. En France, en mars 2008 il est traduit en français et peut entamer aussi sa fulgurante ascension.

En 2020 Facebook occupe la première place mondiale avec 2,80 milliards d’utilisateurs, soit en 18 ans ! En France, on compte 40 millions d’utilisateurs actifs mensuels…

Il révolutionne le monde de la communication sociale et fait émerger un nouveau métier influenceur.

Les réseaux sociaux se sont démultipliés, à ce jour en France, c’est toujours Facebook qui occupe la première place avec 24 millions d’utilisateurs uniques quotidiens.

Les réseaux sociaux en 2021 (historique et nouveaux usages) 2

©Agence Tiz / www.tiz.fr

Twitter

Twitter apparaît le 21 mars 2006 on en attribue la paternité à Jack Dorsey, qui en est actuellement le PDG et à Evan William, Noah Glass er Biz Stone. Ils ont 326 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. En France il occupe la 5ème place avec 12,8 millions d’utilisateurs. Twitter emploie 5 000 personnes de par le monde dans plus de 35 villes. Son chiffre d’affaires en 2020 atteint 3 716 milliards de dollars.

Les réseaux sociaux et les nouveaux usages.

Le progrès est toujours une notion difficile à appréhender. Les sauts technologiques sont parfois chaotiques, mais ils finissent toujours par assoir des innovations au travers de nouveaux usages qui à l’occasion en supplantent d’autres, plus anciens.

Facebook et la poste.

Les réseaux sociaux en 2021 (historique et nouveaux usages) 3Ainsi Facebook, entre autres, a pris le relais de la Poste. Cette dernière connait d’ailleurs un déclin phénoménal et se voit assigner d’urgence de radicales réformes. En vacances, il y a plus de trente ans, c’est par le biais à minima de cartes postales que l’on donnait de ses nouvelles à ses parents et à ses amis. La carte postale permettait de partager des paysages et des monuments. Aujourd’hui avec Facebook (entre autres) on partage activement ces moments de vacances et de détentes avec ses proches. L’évolution fulgurante des smartphones en a fait des appareils photographiques et des caméras sophistiqués. Du coup, c’est l’abondance. À la carte postale unique succèdent d’innombrables photos et parfois des vidéos. Tout cela se partage et s’échange au sein de la communauté que l’on s’est construite.

Pourquoi cette référence à la poste d’antan? Parce qu’avec Facebook, j’ai des nouvelles régulières de mes anciens étudiants. Je retrouve des amis perdus avec lesquels je renoue. Une fois à la retraite, je garde le contact avec mon ex-milieu professionnel. J’adhère à des communautés pour apprendre et découvrir de nouvelles pratiques.

Si Facebook a pris le relais de la poste, son usage va bien au-delà dans la logique des communautés.

Twitter et la presse

Quant à Twitter, ma première expérience remonte à la campagne présidentielle de François Hollande en 2012. Déjà animateur de mon propre blog, on me propose de rejoindre le pool numérique de François Hollande. Mais je me rends compte tout de suite que celui-ci tourne essentiellement sur l’usage de Twitter. Il s’agit d’occuper ce réseau social et d’obtenir les meilleurs taux d’audience face à ses concurrents.

Je m’y mets et je découvre en fait que loin d’être le réseau dénoncé comme celui des états d’âme des adolescents, il s’agit aussi d’un puissant outil d’accès à la presse et de gestion de ses données. Je me souviens alors de mes années d’étudiant où je découpais consciencieusement les articles de presse qui recoupaient mes cours et j’en faisais des dossiers dans ma bibliothèque. J’ai longtemps continué professionnellement à faire de même.

Twitter se programme en fonction de ses centres d’intérêt, là en l’occurrence, je m’abonnais à la totalité des journalistes politiques.

LinkedIn et les agences de placement

Trente ans en arrière, rechercher un emploi demandait beaucoup de temps et de disponibilités. Aujourd’hui, Internet facilite l’accès aux offres d’emploi et au travail de préparation, de recherche d’informations.

LinkedIn offre tout cela et un peu plus, aujourd’hui 69% des salariés  publient leurs CV et créent une alerte pour les éventuels postes qui se libéreraient et auxquels ils pourraient postuler. Les employeurs y sont aussi présents. Les étudiants sont les plus nombreux à le faire pour mieux préparer leur arrivée sur le marché du travail.

L’exemple de Twitch

TwitchLes réseaux sociaux en 2021 (historique et nouveaux usages) 4 est à l’origine une plateforme collaborative américaine dédiée aux joueurs de jeux vidéos. On peut l’assimiler à un service de vidéo en streaming consacré initialement aux jeux vidéos et aux sports. Il a été créé en juin 2011 par Justin Kan et Emmett Shear. Son essor est fulgurant, il est l’un des plus grands consommateurs de bande passante et s’adresse essentiellement à un public jeune, l’âge moyen y est de 20 ans actuellement. À tout moment dans le monde plus d’un million de personnes y sont connectées.

C’est cette dernière caractéristique qui amènera à un usage tout à fait différent par les politiques. En février 2019 le gouvernement français prend l’initiative d’y organiser un grand Débathon avec pas moins de dix ministres. Le site propose, outre le direct, la possibilité pour les internautes de poser des questions.

Plus récemment, c’est la participation de François Hollande qui a donné un tournant encore plus fort. C’est à l’invitation de Samuel Étienne que l’ancien président de la République  a accepté d’être interviewé pendant plus de deux heures. Il a atteint un pic de 84 000 internautes au plus haut moment de l’audience. Et comme ces séquences sont enregistrées et accessibles, cette dernière a déjà été visionnée plus de 620 000 fois.

Le dimanche 14 mars 2021, c’est le Premier ministre  Jean Castex qui s’aventure sur Twitch. Il établit un nouveau record et dépasse de peu celui de François Hollande avec 85 000 internautes en ligne au plus fort de sa prestation.

Conclusion

On pourrait explorer de la même manière bien d’autres réseaux sociaux, ils sont nombreux MySpace, Pinterest, YouTube, Instagram, WhatsApp, Signal… à révolutionner les modes d’usage sociaux. Internet et le smartphone pèsent sur l’ensemble des dynamiques en mouvement et qui traversent les relations sociales, en les agitant, en les secouant… pour redistribuer les rôles.

Nous allons inexorablement en direction d’une société de plus en plus équipée numériquement, plus connectée, plus dense, plus rapide et plus volatile. Les deux mouvements contradictoires qui la traversent, la généralisation de l’entre soi et la mise en mouvement de collectifs et de démocraties renouvelées sont encore en balance. La messe est loin d’être dite.

Bibliographie

  • la Lettre 110 d’ADELI faisait le point sur les réseaux sociaux
  • Antonio A. Casilli Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ?, Éditions du Seuil, 2010
  • Pierre Mercklé, La sociologie des réseaux sociaux, Éditions La découverte, collection Repères, 2011
  • Guy Kawasaki et Reg Fitzpatrick , L’Art des médias sociaux, Éditions Diateno , 2015
  • François-Charles Rohard et Edouard Fillias, Manuel de l’influenceur, Éditions Ellipses, 2021

 

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Usages numériques et marqué , .

Secrétaire adjoint
Resp. de la communication ext.
Membre du comité
Resp. Prix de thèse
Co-Resp. Prix de la nouvelle
Membre du GT métiers