AGLOscope 95

Outils d’aide à la conception des SI de gestion
Collectif ADELI – Avril 1995

AGLoscope95Dans la version 1995 de l’AGLoscope, ADELI dresse les aptitudes générales et les tendances qui se dégagent grâce à des diagrammes issus d’une analyse fine de certains critères tels que la pérennité, l’ouverture, la complétude ou l’accompagnement.

Aptitudes générales et tendances
Un certain regard…

Une démarche d’appropriation d’un outil d’aide à la conception
par Cuong Prasong Kham, membre du Bureau

Conduire le changement dans un monde incertain

“Il n’existe rien de constant, sinon le changement” – Bouddha

Toute entreprise, qui veut croître ou, tout simplement, survivre, doit impérativement s’adapter aux évolutions de son contexte économique et social. De plus, la volonté de renforcer sa compétitivité l’incite à anticiper sa propre mutation.

Les causes du changement sont multiples : orientation stratégique de l’entreprise, perturbations de l’environnement, réorganisations internes, nouvelle règle de gestion etc.

Le changement n’est pas une fin en soi ; mais il est nécessaire de le maîtriser pour passer, si possible sans altérer le fonctionnement de l’entreprise, d’un ancien état, jugé obsolète, à un nouvel état, apte à satisfaire de futures exigences.

Le système d’information de l’entreprise est l’un des leviers de la maîtrise du changement. Il est donc normal que les demandes de développement et d’évolution des applications se bousculent, en faisant assaut de priorité.

Pour concevoir rapidement de nouvelles applications informatiques de gestion ou pour faire évoluer, en toute sécurité, celles qui existent déjà, il est désormais indispensable de s’appuyer sur des aides logicielles.

L’offre de ces outils d’aide à la conception est extrêmement riche. L’évolution des innovations technologiques s’accélère en offrant d’énormes possibilités.

Comment, dans un paysage aussi mouvant, effectuer le bon investissement en sélectionnant l’outil qui sera encore efficace dans quelques années ?

En est-on réduit, pour la sélection d’un outil d’aide à la conception, à s’en remettre au hasard (en succombant à la première séduction) ou à cultiver l’hésitation (en imitant l’indécision fatale de l’âne de Buridan)

Les quatre qualités majeures des outils de conception

Quelles sont les qualités requises pour un outil d’aide à la conception de systèmes d’information de gestion ?
Le plus souvent, on attend d’un tel outil :

  • qu’il possède le maximum de fonctionnalités cohérentes, qualité que nous désignerons par “complétude”
  • qu’il coopère à un large environnement technologique : passé, présent et futur, ce que nous désignerons par “ouverture” ;
  • que son appropriation soit rapide et naturelle, si possible avec l’aide du fournisseur, ce que nous désignerons par “accompagnement”  ;
  • que son fournisseur inspire confiance, ce que nous désignerons par “pérennité”.

La complétude

“La faute est dans les moyens, bien plus que dans les principes” – Napoléon 1er
Le concepteur, le chef de projet, … veulent disposer d’un outil qui traite tous les aspects de modélisation, tant statiques que dynamiques et fonctionnels. En outre, ils attendent que l’outil effectue des contrôles de cohérence et d’exhaustivité et qu’il permette la cohabitation de différentes méthodes.
De plus, ils souhaiteraient que l’outil gère toutes les données du projet de développement et de maintenance.
La complétude garantit la cohérence de l’ensemble des besoins et facilite la réactivité.

L’ouverture

“Celui qui ne prévoit pas les choses lointaines s’expose à des malheurs prochains” – Confucius
L’architecte, l’administrateur, … souhaitent intégrer et gérer des logiciels standard indépendants des origines et des configurations des plates-formes (matériel et logiciels de base).
L’outil doit faciliter la portabilité des applications en dépit des évolutions commerciales (éventail des fournisseurs) et techniques (multiplicité et coexistence des versions). L’outil doit supporter l’interopérabilité des systèmes, l’intégration des systèmes existants.
L’ouverture est le support physique de la complétude.

L’accompagnement

“Rien de tel que de commencer pour voir combien il sera malaisé de finir” – Victor Hugo
Le décideur, l’utilisateur, l’opérationnel, … veulent s’approprier le plus rapidement leur outil. Ils attendent d’une part, une fourniture interactive dont la conception et le support facilitent la mise en œuvre pour une utilisation optimale et d’autre part, une préparation de l’environnement qui favorise son intégration.
L’accompagnement est le service de l’ouverture et de la complétude.

La pérennité

“Si tes projets portent à un an, plante du riz ; à vingt ans, plante un arbre ; à plus d’un siècle, développe les hommes” – Proverbe chinois.
Le décideur, le financier, … veulent négocier en confiance avec un fournisseur dont la réputation est solidement établie.
Ils souhaitent avoir un seuil de risques limités en signant avec une entreprise stable, dotée d’une assise financière suffisante. Ils aimeraient s’engager dans une collaboration sous forme d’un véritable partenariat.
La pérennité c’est la crédibilité de l’ouverture, de la complétude et de l’accompagnement de l’outil.

Un petit dessin est plus parlant qu’un long discours

Comment guider son raisonnement pour sélectionner les produits qui répondent à ses exigences de complétude, d’ouverture, d’accompagnement et de pérennité ?
Afin de comparer les qualités respectives des outils, nous préconisons de mesurer chacune d’elles par une combinaison de propriétés élémentaires, facilement quantifiables. Vous en trouverez la liste, ci-dessous.
Nous suggérons de visualiser les résultats sur un diagramme sur lequel chaque critère occupe un quart d’ellipse.
Dans chacun de ces quatre secteurs, la position d’un produit est représentée par un point situé à une distance du centre égale à son écart par rapport à la note maximale. Seule est à prendre compte la distance au centre de la cible ; tout autre positionnement dans le secteur ne correspond qu’à un souci de clarté et de lisibilité.
Ainsi, plus le produit est situé près du centre de la cible, plus il répond aux exigences de la caractéristique examinée et indiquée dans le secteur.
Nous avons dressé les diagrammes relatifs à ces quatre critères pour les produits décrits dans les AGLoscopes 94 et 95.
Mais, bien entendu, vous pouvez tracer, selon la même méthode, vos diagrammes et vous pourrez, ainsi, cerner les outils qui conviennent le mieux à vos propres exigences.

MÉTHODOLOGIE de l’orientation des OGL de conception

L’orientation des OGL de conception se base sur 4 orientations majeures :

  • Pérennité
  • Ouverture
  • Complétude
  • Accompagnement.

Ces orientations sont classées dans une ordre de priorité décroissante.

Chaque orientation est composée de 4 critères provenant des données unitaires ou groupées du questionnaire 95.
(ex : donnée unitaire : “Année de conception de la 1ère version du produit”
donnée groupée : “Nombre de consultants affectés au produit et existence d’une association des utilisateurs” ).

Chaque critère permettra d’attribuer de 0 à 3 points à chaque OGL selon les réponses, les fourchettes … (cf tableau ci-dessous).

Les tendances de l’orientation des OGL sont les moyennes des critères des OGL des études AGLscopes 94 et 95.

Tendances

Critères choisis

aucun point

1 point

2 points

3 points

Pérennité

Année de conception

NC

< 5 ans

5 à 10 ans

> 10 ans

Nombre de licences en Europe

NC

< 500

500 à 1 000

> 1 000

CA du produit

NC

< 5 MF

5 à 10 MF

> 10 MF

Ratio CA produit / CA de la société

NC

< 30 %

30 à 50 %

> 50 %

Ouverture

Méthodes de conception supportées

NC

< 3

3 à 5

> 5 méthodes

Compatible : PCTE + IRDS + AD-CP

Aucun des trois

Un des trois

Deux des trois

Les trois et +

Coopération avec d’autres produits

NC

< 5 produits

5 à 10

> 10 produits

Paramétrage – Métamodèle – Groupware (1)

Aucun des trois

Un des trois

Deux des trois

Les trois

Complétude

Modèles statiques

NC

< 5

5 à 10

> 10

Modèles fonctionnels

NC

< 5

5 à 10

> 10

Modèles dynamiques

NC

< 5

5 à 10

> 10

Gestion – Conduite – Contrôles (2)

Aucun des trois

Un des trois

Deux des trois

Les trois

Accompagnement

Formation Méthode et Produit

NC

> 10 jrs

5 à 10

<< 5 jrs

Consultants et Club utilisateurs

NC

sans club (SC)

< 20+club (2C)

> 20+club (3C)

Société certifiée (ou équivalence)

Non certifiée

ISO 9003

ISO 9002

ISO 9001

Autoformation – Méthode – Analyse (3)

Aucun des trois

Un des trois

Deux des trois

Les trois

(1) Paramétrage des concepts – Modification du métamodèle – Conception en groupe
(2) Gestion de projet – Conduite de projet intégrée – Contrôles de complétude
(3) Module d’autoformation – Aide méthodologique en ligne – Fonction d’aide à l’analyse de l’impact d’une modification

image 910 x 630 (GIF)

image 910 x 630