“Le management de projet” 15 octobre 2007 Rencontre-débat avec Roland Sauter

Date / Heure
Date(s) - 15 Oct 2007
19 h 00 - 21 h 00

Emplacement
Villa Maillot

Catégories

#management, #Projet


Le management de projet : Panacée ou pas assez ?

  • L’expert : Roland Sauter [1]

L’exposé de Roland Sauter couvrait trois thèmes :

  • La place du Management de Projet

Imperceptiblement d’abord, de manière plus marquée ces dix dernières années, le Management de Projet est en train de modifier radicalement le paysage des entreprises et de leur management :
— L’ancienne séparation entre les projets (qui feront gagner de l’argent demain) et le daily business (qui fait gagner de l’argent aujourd’hui) tend à s’estomper : le daily business se fait à coup de projets.
— Le rôle du chef de projet se modifie : de responsable d’une solution technique, il devient responsable des résultats économiques, et ce non seulement pour le projet, mais également pour le produit qui en résulte.
— Les structures de pouvoir vacillent : le tiers-état des chefs de projet taille des croupières aux potentats établis, du duc de la finance au comte de l’organisation, en passant par le prince de la stratégie.

  • Le danger des panacées

Comme tous les médicaments, certains principes actifs du Management de Projet sont souvent utilisés à mauvais escient pour guérir les maux les plus divers :
— Quand les projets dérivent, il y de nombreuses causes, souvent culturelles ou organisationnelles, mais un seul remède : « Il faut former nos chefs de projet »
— Au lieu de procéder aux changements organisationnels indispensables, on se contente d’installer un logiciel de gestion de projet encore plus performant…
— On décrète que toute activité est un projet, et le char de l’entreprise s’embourbe dans un formalisme kafkaïen.

  • Faire davantage pour le Management de Projet

Mais il est aussi des endroits où les méthodes et pratiques du Management de Projet font cruellement défaut, où il n’est pas reconnu à sa juste valeur :
— Souvent, le top management ignore presque tout du Management de Projet, qui est perçu comme une boîte à outil, et non comme une nouvelle culture de management.
— Les processus et le cycle de vie des projets sont des chasses gardées de chaque département – une unification des pratiques exigerait un engagement fort du CEO.
— La carrière de chef de projet n’existe que dans peu d’entreprises. Trop souvent, seule la voie royale du Management permet d’accéder aux honneurs. Résultat : on perd de bons chefs de projet pour gagner de mauvais manager…


[1] Roland Sauter est le fondateur et directeur de la société STS – une société spécialisée dans le Management de Projet. Après avoir dirigé le développement dans une SSII durant une dizaine d’années, Roland Sauter a créé son entreprise en 1996. Avec ses collaborateurs, il a développé des outils de formation (simulateurs informatiques, e-learning, assessments en ligne) qui ont été traduits dans une douzaine de langues et utilisés dans plus de 30 pays. Il a lui-même formé plus d’un millier de chefs de projet, et assisté de nombreuses entreprises dans la mise en place du Management de Projet.

L’enregistrement audio:

Un compte rendu de cette rencontre a été publié dans la Lettre n°70 page 18.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire