“Internet, la sécurité en jeu … ” 20 novembre 2018 Rencontre-débat avec Olivier Iteanu

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 20 Nov 2018
19 h 00 - 21 h 00

Emplacement
Le café de la mairie

Catégories


“Internet, la sécurité en jeu … ” 20 novembre 2018 Rencontre-débat avec Olivier Iteanu

Les derniers événements de Google, qui a annoncé la fermeture de son réseau social Google+, suite au piratage de 500 000 de ses comptes, illustrent bien l’enjeu de sécurité sur Internet. Cette affaire suit celle de Facebook, dont la dernière faille de sécurité a permis à des hackers de pirater les données de 50 millions de comptes. Les propos de son PDG Mark Zuckerberg, une fois de plus monté au créneau, n’ont pas suffi à rassurer les utilisateurs sur les conditions réunies par la société pour protéger leurs données.

De la même manière, les hackers professionnels mandatés par des États sont en mesure d’intervenir sur des campagnes électorales… Il semblerait que l’élection de Donald Trump ait été influencée fortement par l’activité peu orthodoxe de la société de conseil politique britannique Cambridge Analytica, qui en piratant des données personnelles sur Facebook (on parle de 87 millions de comptes), a su créer des algorithmes spécifiques susceptibles d’influencer les électeurs américains.

La technique numérique progresse au galop, laissant loin derrière elle le droit qui peine à s’ajuster, à s’adapter. Peu de pays ont à ce jour légiféré suffisamment loin pour assurer la protection des données personnelles. Les États-Unis n’ont aucune loi fédérale allant dans ce sens, seule l’Europe a adopté à ce jour une réglementation (RGPD – Règlement Général sur la Protection des Données).

L’avènement du Big data nous fait craindre le pire, sans filet de sécurité, comment pouvons nous concilier le bon usage du numérique avec le respect des libertés fondamentales ?

L’animateur

Olivier ITEANU est Avocat à la Cour d’Appel de Paris depuis 1989 et chargé d’enseignement à l’Université de Paris I Sorbonne dans le Master 2 droit du numérique.

Il est le fondateur et dirige la Selarl Iteanu Avocats, une Société d’Avocats composée de 12 professionnels, basée à Paris 8ème, 164 rue du Faubourg Saint-Honoré. Iteanu Avocats a une activité dédiée au droit du numérique.

Olivier ITEANU a développé son activité autour de quatre pôles : la propriété intellectuelle (logiciels, bases de données et création numérique), le droit des données personnelles et la e-réputation, la cybersécurité et le e-commerce. Iteanu Avocats offre des conseils (conseils, négociation et rédaction de contrats) et assure la défense (devant toutes juridictions étatiques ou privées) de ses clients.

Olivier ITEANU est l’auteur du premier ouvrage publié sur le droit français et Internet paru aux Editions EYROLLES en Avril 1996 « Internet et le droit » et de 4 autres ouvrages dont le dernier, « Quand le digital défie le droit » (Editions Eyrolles novembre 2016) a reçu le prix spécial du jury au Forum International de la Cybersécurité en 2017 (FIC 2017).

Olivier ITEANU est par ailleurs Vice-Président de l’Association Hexatrust & Cloud Confidence, cybersécurité et cloud de confiance, en charge du Groupe de travail juridique et lobbying, Administrateur et Secrétaire Général d’Eurocloud France, Président d’honneur du Chapitre Français de l’Internet Society (ISOC France) après avoir été son Président de Juin 2000 à Juin 2003 et Président de la coordination européenne des Chapitres de l’Internet Society de Juin 2003 à Juin 2004.

Il a été également désigné par le conseil d’administration de l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’autorité mondiale de gestion des adresses et noms de domaine Internet basée aux Etats-Unis en Californie, comme un des 9 membres du Comité d’Etude At Large Membership et l’un des deux représentants européens auprès de ce comité. Il est également membre pour deux années du comité de sélection de l’Internet Review Panel, chambre des recours de l’ICANN.

Cette conférence est ouverte à tous, inscription obligatoire, gratuit pour les adhérents Premium, 10 euros pour les Adéliens, 15 euros pour les visiteurs.

One Comment

Laisser un commentaire