Clap de fin d’une clôture de compte bancaire

De longue date, ADELI dispose d’un compte bancaire, associé à un compte épargne à la Banque Postale.

Nous venons de clore péniblement un épisode parallèle avec une autre banque.

L’ouverture

Clap de fin d'une clôture de compte bancaire 1Nous avions ouvert, il y a huit ans, deux comptes dans une agence d’une banque qui appartient à ses clients :

  • un compte « en ligne » pour collecter les cotisations de nos membres Premium ;
  • un compte chèque, alimenté par le compte en ligne, pour régler quelques dépenses, en complément de notre compte principal à la Banque Postale.

En 2019, nous avons confié à HelloAsso la collecte de nos cotisations et de nos dons et le versement de ces montants sur notre compte principal ; nous avons supprimé, sans problème, ce compte en ligne, en conservant le compte courant.

Ce compte n’était plus alimenté que par les virements du compte principal (Banque Postale) ; il n’était utilisé que sporadiquement pour régler les consommations, lors du bon vieux temps des rencontres présentielles.

La mise en conformité

dossiersÀ l’automne 2020, la Conseillère de cet établissement – qui appartient toujours à ses clients – s’est avisée de mettre en conformité notre dossier en collectant les pièces justificatives relatives aux responsables ADELI du compte, ce que nous avons accompli docilement.

Cette péripétie nous a conduits à mesurer le coût d’un compte dont les frais de gestion (7,60 € par mois) atteignaient la moitié du montant de la seule opération 2020 : dernière rencontre présentielle au Café de la Mairie en février.

La fermeture

clôtureNous avons demandé :

  • la clôture de ce compte… avant qu’il ne soit totalement grignoté par les frais de gestion ;
  • le versement du modeste solde de 333 € à notre compte principal à la Banque Postale.

Nous avons ouvert un enchaînement de demandes de justificatifs qui a culminé avec l’exigence du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire convoquée qui aurait voté la fermeture de ce compte.

Nous avons esquivé en présentant un  compte rendu de réunion du Comité qui mentionnait la décision de fermer ce compte. Ce document a été accepté par l’établissement après qu’il eut été paraphé et revêtu des signatures de la Présidente et du Trésorier et après l’envoi de cette pièce originale par la Poste.

Cette banque lance, en mars 2021, une campagne publicitaire pour inviter les associations à la rejoindre.

La moralité

Les organismes usent (voire abusent) du principe de précaution pour dégager leur responsabilité : ils renvoient au client la production de la preuve de la régularité des opérations gérées.

Les agents de ces organismes appliquent, avec zèle, cette prudence en privilégiant le formalisme de procédures, souvent indépendantes de la légalité des opérations.

Ce faisant, ils laissent la porte ouverte aux individus retors, voire malhonnêtes, rompus aux techniques de simulation. Il suffit de respecter rigoureusement les procédures formelles pour couvrir des opérations douteuses.

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans Humour.

Trésorier
Secrétaire
Membre du Comité

Laisser un commentaire