Dessin de Marc ChalvinDessin de Marc Chalvin

Jérôme Grandbois lauréat du Concours de la meilleure nouvelle d’anticipation 2020

Le prix de la nouvelle d’anticipation 2020

concours de nouvelle sur l'IA

dessin de Marc Chalvin

ADELI a reconduit cette année, du 15 avril 2020 au 15 septembre 2020, un concours de nouvelles d’anticipation, rédigées en langue française sur le thème de l’intelligence artificielle « À l’aube du XXIIe siècle ».

Les participants devaient commencer leur texte par l’incipit : « Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant… »

Cette année 2020, nous avons reçu 69 nouvelles qui explorent, chacune à leur manière, le monde de demain sous l’emprise d’une IA omniprésente, tantôt drôle, tantôt terrifiante, tantôt encourageante. Il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs. Nous observons que plusieurs auteurs concourent et tentent leur chance chaque année avec persévérance.

L’année dernière nous avions publié un recueil (Éditeurs Books on demand) qui regroupait, outre le texte du lauréat, une sélection des dix meilleures nouvelles.

Ce qui donne une lecture tout à fait intéressante de la prospective faite à partir de nos connaissances d’aujourd’hui.

Cette année ce sont 14 autres textes qui s’ajouteront à celui du lauréat.

Les gagnants, auteurs des nouvelles

Le jury, réuni à Paris le 18 novembre 2020, a attribué le prix à :

Jérôme Grandbois pour la nouvelle « Le complexe de Deep », il recevra son prix lors de l’Assemblée générale en janvier 2021.

Les 14 meilleures nouvelles suivantes seront publiées dans un recueil avec le Premier prix, elles sont présentées par ordre alphabétique:

  • A.B.I.M.E. de Lionel Guidez
  • À chacun ses rêves de Pierre Pirotton
  • Dans les bras de Morpheus d’Ange Beuque
  • Déterminisme de Christian Torche
  • Émergence de Claude Begin
  • L’algorithme du rêve de Carine de Sousa
  • Léo de 5 à 7 de Rémy Gourdon
  • Le prototype Robbie de Fabrice Sanfilippo
  • Mes rêves primordiaux de Paulette Beffare
  • Persistance du @Rêve de Thierry Fauquembergue
  • Protégés de Patrick Chegrani
  • Sonate mécanique de Guillaume Crouzille
  • Songe d’un androïde aimé de Florence Metge
  • TAS8904 de Pauline J. Bhutia

Jérôme Grandbois se présente :

Jérôme Grandbois lauréat du Concours de la meilleure nouvelle d’anticipation 2020 1

Jérôme Grandbois

J’ai passé les vingt premières années de ma vie à Paris et dans sa banlieue, que je me suis empressé de quitter dès la fin de mes deux années de classe préparatoire pour rejoindre les terres toulousaines et y poursuivre mes études. Une fois diplômé, c’est la France que je quitte pour aller vivre et travailler à l’étranger où je réside encore.

Ma vie personnelle et professionnelle ne m’accorde pas suffisamment de temps pour lire autant que je le souhaiterais, et encore moins pour écrire. Du moins jusqu’à cette fameuse année 2020 – celle de mes vingt-huit ans – marquée par le confinement et un surplus de temps libre dont je ne savais pas vraiment quoi faire mais qui s’est finalement révélé plus propice au travail qu’à l’oisiveté.

Car après avoir épuisé la totalité du catalogue Netflix en quelques jours, je décide de mettre à profit cette isolation forcée et je m’oriente vers des activités un peu plus productives : la rédaction de nouvelles donc. La toute première, que j’écris sur un thème libre, se voulait introspective et étrange, elle sera finalement brouillonne et confuse. Pas découragé pour autant, j’écume les internets à la recherche d’un concours de nouvelles dont le thème – imposé cette fois-ci – m’inspirerait et m’aiderait à mieux cadrer mon écriture. Et je tombe finalement sur ADELI et son concours, les éditions passées et le thème de cette année.

De quoi rêvent les androïdes ? Des mêmes choses que les humains. Des angoisses existentielles qui les tourmentent et que leur subconscient, aussi cryptique que celui de leurs créateurs, leurs transmet par des songes étranges et sibyllins. Comment donc les déchiffrer ? Eh bien, comme chez les humains. En faisant appel à des psychanalystes – androïdes eux aussi – dont la précision et la pertinence des diagnostics sont rarement à la hauteur des maux qu’ils doivent guérir. Comme chez les humains, encore une fois.

Bilan du concours 2020 de la nouvelle d'anticipation 2

Bilan du concours 2020 de la nouvelle d’anticipation

concours de la nouvelle d'anticipation 2020

Dessin de Marc Chalvin

Depuis le 15 septembre notre concours 2020 de la nouvelle d’anticipation sur le thème de l’intelligence artificielle « À quoi rêvent les robots ? » est clos. Cette année encore nous avons reçu un plus grand nombre de participations. Certains auteurs concourent et tentent leur chance chaque année. D’autres commandent le recueil de nouvelles publiées, peut-être pour y puiser l’inspiration. Des liens se créent de façon durable, au bénéfice de l’association.Lire la suite

Interview de Damien Scieur

Interview de Damien Scieur 4

Damien Scieur

Interview de Damien Scieur, lauréat du prix de thèse PSL/ADELI

par Dominique Doquang

Question : Comment vous est venue la vocation de chercheur ?

Très bonne question. C’est une idée qui est venue progressivement, assez tôt, dès mes études dans le secondaire, j’étais mauvais en mathématiques. À l’origine je me destinais à être chimiste, les cours de mathématiques m’ont passionné, j’ai changé d’école, j’ai évolué vers les mathématiques appliquées, en particulier l’optimisation.

C’est à l’occasion de mon master, que j’ai opté pour un master recherche.

Lire la suite

Cedric Teixeira Lauréat du concours 2019  de la meilleure nouvelle d'anticipation sur l'intelligence artificielle 5

Cedric Teixeira Lauréat du concours 2019 de la meilleure nouvelle d’anticipation sur l’intelligence artificielle

Dessin de Marc Chalvin

Copyright Marc Chalvin – 2018

Le prix de la nouvelle d’anticipation

ADELI  a reconduit cette année, à compter du 15 avril 2019 jusqu’au 15 septembre 2019, un concours de nouvelles gratuit rédigé en langue française,  intitulé Nouvelles d’anticipation sur le thème de l’intelligence artificielle « À l’aube du XXIIe siècle ».

Les participants devaient commencer leur texte par l’incipit :

« Le 6 janvier 2197, jour exceptionnel… »Lire la suite

Prix de thèse PSL-ADELI 2019 « Sciences des Données, Intelligence Artificielle et interfaces » : 3 lauréats

Prix de thèse – Une initiative ADELI PSL

ADELI et l’université PSL ont décidé de créer ensemble un prix de thèse dans les disciplines de l’Intelligence Artificielle , des sciences des données, ainsi que de leurs applications aux sciences humaines et sociales, et aux sciences expérimentales (physique, chimie, biologie).

Les Thèses devront avoir été soutenues après le 1er janvier 2017 dans un établissement de PSL, rédigées en français ou en anglais. Elles seront soumises à un jury composé de personnalités scientifiques incluant des représentants de l’Université PSL et d’ADELI.Lire la suite

Dessin de Marc ChalvinDessin de Marc ChalvinDessin de Marc Chalvin

Concours 2019 de la meilleure nouvelle d’anticipation

bureau Adeli humour

Le concours 2019 est lancé

À vos plumes

À l’occasion de ses 40 ans ADELI avait organisé un concours de nouvelles de science-fiction sur le thème de l’IA dont le prix avait été remis au lauréat le 9 mars 2018 au Grand Hôtel de Cabourg (Calvados).

ADELI  a décidé de reconduire cette année, à compter du 15 avril 2019 jusqu’au 15 septembre 2019, un concours de nouvelles gratuit rédigé en langue française, sans obligation d’achat, intitulé Nouvelles d’anticipation sur le thème de l’intelligence artificielle « À l’aube du XXIIème siècle ».

Les participants devront commencer leur texte par l’incipit :

« Le 6 janvier 2197, jour exceptionnel… » Lire la suite