Les valeurs permanentes d’ADELI

Quelles sont les valeurs permanentes d’ADELI ?

Cette longue pratique, agrémentée de quelques péripéties, nous autorise à exprimer quelques enseignements, quant aux conditions de réussite d’une association.

La solidarité

ADELI repose entièrement sur le bénévolat. Ses animateurs y trouvent une structure d’épanouissement pour y développer leurs projets et enrichir leurs idées, en les confrontant à celles d’autres adhérents.

À la différence d’une entreprise, l’association ne peut servir de terrain de compétition entre ses acteurs. Et même lorsque des discussions vives s’y engagent pour trancher entre plusieurs options, il ne saurait y avoir de victoire individuelle dans une équipe.

La responsabilité et l’engagement individuel

Les activités, lorsqu’elles sont conduites par de véritables chefs de projet, qui s’engagent personnellement, aboutissent toujours à des résultats concrets.

Il n’y a pas de mystère : les secrets de certaines réussites sont les mêmes que les causes des échecs : le niveau de qualité de l’engagement personnel.

La remise en cause

Périodiquement – nous constatons que cette préoccupation survient environ tous les 7 ans – le Comité d’ADELI s’enferme dans une réflexion sur le devenir de l’Association.

Ces séances de remue-méninges alimentent un vivier de projets ambitieux, dont certains nourrissent notre activité pendant quelques années.

L’équilibre

Jacques Bérigaud, Directeur du SCAT de Cii-Honeywell-Bull, qui présida l’assemblée fondatrice de mars 1978, nous avait mis en garde conte deux dérives perverses qui menacent une association :

  • se refermer sur un club d’intellectuels ;
  • se transformer en une société de services.

L’histoire nous dira combien de temps nous pourrons poursuivre une voie qui évite ces deux écueils permanents.